Edito Edito

Décembre 2012

 

 En ces temps de Noël, nous sommes tous bien affairés, à tel point d’ailleurs, que dans les brouhahas de ces préparatifs, nous parvenons mal à entendre le besoin de silence, de paix et de sérénité dont chacun, à sa manière , se fait l’écho. 

L’approche de la fin de l’année est l’occasion renouvelée de conflits familiaux..

 Le rouge de Noël, c’est la solitude des uns, la frénésie des autres, l’absence des enfants pour certains, la difficulté des réunions familiales pour beaucoup. Quand, où, comment, avec qui fêter Noël, sont les questions qui mettent les familles dans tous leurs états. 

La séparation, les contraintes, les obligations, les plaintes, confrontées aux impératifs de joie, de partage et de bonheur que renvoie l’image de Noël, sont autant d’occasions de conflits réactivés dans les familles. 

Le vert de Noël, c’est l’espérance de la paix, c’est la possibilité de s’asseoir, enfin ! se laisser guider un temps pour pouvoir souffler, dire et faire silence, découvrir l’autre, s’autoriser à lâcher prise. Puis petit à petit reprendre les rênes, harmoniser les rythmes pour reprendre la route.

 A tous, visiteurs, je souhaite que ce Noël soit vert, source d’espérance et que l’année 2013 commence sous le signe de la sérénité.

cool-vector-noel-vert-72598.jpg

Novembre 2012

Pourquoi ne pas faire un édito sur la gentillesse, puisque le 13 novembre depuis plusieurs années est la journée de la gentillesse.

Et bien non, j'ai pas envie forcément d'être gentille.

Vous connaissez maintenant mon soutien pour le meilleur des rappeurs français.

Kery James, qui nous a fait la gentillesse d'être parmi nous lors de l'inauguration de notre association NR-Prod au galet fin septembre.

Vous vous souvenez certainement du bruit qu'avait fait sa chanson "lettre à la République".

Et bien mon coup de coeur pour ce mois de novembre, sera pour sa chanson "le dernier MC" qui sortira en mars 2013 lors de son nouvel album.

Alors pour ceux qui ne sont pas capable de réfléchir, analyser et réfléchir sur "lettre à la République" inutile d'écouter "le dernier MC".

Pour les autres, je vous invite à découvrir son dernier clip.

Ce n'est pas forcément ceux qui font du bruit, qui impressionnent et qui font "peur" qui sont les plus mauvais.

J'ai plutôt envie de dire que c'est le contraire, méfiance face à ceux qui ne font pas de bruit, qui avec leurs airs de pas y toucher, sont bien plus méchants. Mais bon...on en parlera une autre fois.

Continue Kery de dénoncer, QUI ? , QUI ? la Lybie, le Mali, la Birmanie....

La prochaine révolution... un printemps européen en ce jour de mobilisation générale en Europe, pourquoi pas.

Reste le dernier MC du Rap français, je suis volontaire auprès de toi pour le printemps europeen et vous ?

Octobre 2012

Nous fêtons notre 48 éme éditos. logo-nrprod-final.png

Quatre années déjà que nous partageons ce site. Je vous remercie de le faire ainsi vivre.

Aujourd'hui je vais vous parler d'une naissance.

En ce début de mois d'octobre 2012 est née une web-tv.

www.nrprod.fr

C'est avec plaisir que je vous invite à découvrir "nos rêves production" dont je suis la présidente.

Partant du sentiment que notre avenir ne peut plus être un avenir isolé. NR-Prod souhaite donner au plus grand nombre, l'opportunité de s'exprimer.

NR-Prod souhaite promouvoir la communication par l'image en donnant une attention particulière à la culture urbaine en s'attachant à oeuvrer pour la mixité  et le vivre ensemble.

NR-Prod se veut l'écho du dynamisme,de la créativité, de la jeunesse des quartiers et revendique une approche positive.

Vous trouverez sur cette web-tv, des interviews, des micro-trottoirs, des documentaires mais aussi notre série "APPART 114".

Deux épisodes sont déjà en ligne.
 Soyez aussi fidèle que vous l'être pour Plouf-Plouf.

N'hésitez pas à me laissez des messages dans la rubrique "NR-PROD" et plus que jamais je vous invite à vous inscrire à la newletter afin de suivre notre série TV qui j'en suis sûr vous fera rire.

juillet /Aout 2012

 

Shakespeace a dit ceci " si l'on passait l'année entière en vacances, s'amuser serait aussi épuisant que travailler"

Et bien pour le moment on ne peut dire si cela s'avère vrai ou pas.

Nous nous contenterons de quelques jours, voir quelques semaines pour faire une coupure avec le monde du travail.

Il faut juste espérer que le soleil brillera pour tout le monde.

Bonnes vacances à vous tous, on se retrouve en septembre.

acance.jpg

Juin 2012

 

D'ordinaire juin est le mois de notre rendez-vous annuel.

L'année dernière sur la route 66, nos chemins se séparaient.

D'autres aventures m'attendaient.

Aujourd'hui avec nostalgie, je me souviens de l'époque du moyen-âge rallye tout en chaleur. Aux temps de la Préhistoire aux grottes de Pair non Pair avec construction de cabanes. Caprices du bassin avec un édifice tout en sable sur les plages du cap ferret. Couleurs et Toiles avec une véritable chasse aux trésors. La chevallerie sous un soleil de plomb à Blanquefort au pied de la forteresse. Un soleil de plomb aussi pour le rallython 2010. Canicule aussi pour le dernier sur la route 66 tout en émotion avec de véritables coups de coeur.

Alors bonne nouvelle juin 2013, nouveau rendez-vous...... Le thème retenu la Fée BONBONS.

On va se régaler.

default2.jpg

 

Mai 2012

Le mois de mai de l'année, Décide la destinée.

 

 En mars dernier, je vous disais a quel point j'en avais marre de cette campagne où l'on opposait les jeunes aux vieux, les travailleurs aux chômeurs, aux travailleurs sous statut aux autres, les blancs contre les noirs, les chrétiens aux musulmans. Ces dernières semaines furent pire.

Alors aujourd'hui 6 mai à 18H50. Je ne pense pas me tromper pour dire que le changement c'est pour maintenant.

 Alors que l'on nous fait de grands débats sur le fait de ne pas divulguer les premiers résultats. On nous informe que la grande fête de la place de la concorde (sympathisants Sarkozy) est annulée. Celle de la Bastide (sympathisants Hollande) se met en place.

Au premier tour, nous avons choisi, au second nous avons éliminé.

 Souhaitons à tous ceux qui traversent de grandes difficultés et aux autres que le mois de mai, décide de la destiné comme dit le dicton.

 Mais nous serons vigilant, nous ne supporterons pas le quart de ce que nous avons supporté. Ravie que cette campagne se termine.

. En attendant je souhaite un joyeux anniversaire à la seule fée qui me fait de l'effet, ma petite Keïssa d'amour qui a deux ans. Joyeux anniversaire aussi à une plouffeuse organisatrice Nadine. A Matthieu, Denis et une pensée particulière à Béatrice qui nous a quitté le mois dernier et qui aurait fait cette semaine 52 ans. LE CHANGEMENT C EST MAINTENANT ….

 

images-1.jpg

Edito Avril 2012

 

La  jalousie négative  est celle qui pousse une femme  à détester une autre, juste parce qu’elle a un petit quelque chose de plus : argent,  emploi , beauté physique,   parfois même sans que la femme jalousée possède  quelque chose d’extraordinaire!  Il s’agit donc  d’une haine qui pousse la femme  jalouse à répandre le  mal autour d’elle, au point de  porter préjudice à la personne jalousée. 

La réaction de l’autre femme, dérangée par le bonheur ou le bien-être  de sa consœur,  peut se traduire par des médisances ou des comportements inexplicables. 

Pour une raison ou une autre, le sentiment de jalousie envahit une  femme  au sujet d’une autre. Puis, comme un cancer, la jalousie s’étend. Elle prend alors le contrôle de la femme  en qui elle s’est développée.

. Elle se traduit en attitudes diverses, paroles méchantes, médisance, qui peuvent aller jusqu’à des actes d' agressions verbales ou physiques. 

Moi aussi, répondent certaines femmes,  je veux être au centre de l’univers. Je veux qu’on me voie, qu’on me regarde, qu’on m’admire… Je veux que le monde entier tourne autour de moi, que mes copines m’admirent,  et qu’elles me disent  que je suis  la plus belle, la meilleure, la plus riche… ».
Telle est la cause cachée de la  jalousie qui est enfouie  dans les cœurs de certaines femmes 

De là découle la haine, de là procède l'animosité. C'est l'envie qui enflamme la cupidité. Cette femme  ne sait plus se contenter de ce qu'elle  possède parce qu'elle  voit une autre  posséder   plus qu’elle.


La jalousie détruit l’âme et le corps
Elle la rend toute négative. Elle nourrit en elle une colère qui la dessèche. Elle allume au fond du cœur de bas sentiments de rancune, de haine, de vengeance, qui ne s'assouvissent qu'en détruisant la réputation d'autrui.

Elle nuit au bon fonctionnement de l'organisme, notamment des organes de la digestion.

Elle flétrit la beauté du visage en lui enlevant son rayonnement naturel et sa sérénité.

On remarquera que la femme jalouse n’a jamais bonne mine, puisque son cœur est rongé par l’envie.

C'est par cette introduction, qu'aujourd'hui, je tiens à te rendre hommage Béatrice.

Tu étais joyeuse,élégante, travailleuse, ton esprit était ouvert à tout.

Nous n'allions pas faire de la salsa ensemble, nous n'allions pas au restaurant ensemble,juste quelques séances ciné et soirées théâtre mais nous travaillions ensemble dans le même bureau.

Ce fût pour moi, une belle rencontre, nous avons dans ce même bureau partagé nos joies et peines de maman, de femme. Nous avons refait le monde quant nous n'étions pas dans les grandes manifs.

Nous avons partagés aussi les bons côtés de notre boulot et malheureusement ces derniers mois les mauvais moments que tu traversais à cause de certaines jalouses dont je fais un portrait ci-dessus.

Si elles lisent mon édito d'avril 2012, elles se reconnaîtront par leurs teints flétris et desséchés.

Saches Béatrice que ton départ brutal m'affecte terriblement. Leurs comportement encore aujourd'hui est lamentables mais leurs enlèvent toute élégance.

Le dernier Lévi est sorti(et si c'était à refaire) tu ne le liras pas.

Dimanche on vote,ensemble on ne pourra pas en faire des commentaires.

Quel dommage... Je garderai à l'esprit cette femme élégante, joyeuse et gentille (trop peut être).

Et si c'était à refaire ????

 

 

laureen.jpg

Mars 2012

Marre, marre de cette campagne. Ou l'on oppose les uns contre les autres. Les vieux contre les jeunes. Les travailleurs contre les chômeurs, les fonctionnaires contre les privés. Les chrétiens contre les musulmans. Les blancs contre les noirs.

D'ailleurs, voilà une lettre à la république écrite par Kery James. Vous savez le rappeur pour qui j'ai un faible.

Alors oui il est noir mais n'en déplaise à certains il est de la Guadeloupe donc Français.

Il est temps d’appeler à la tolérance dans cette France où transpire un « drôle de climat»

 

Lettre à la République, à tous ces racistes à la tolérance hypocrite

Qui ont bâti leur nation sur le sang

Maintenant s’érigent en donneurs de leçons

Pilleurs de richesses, tueurs d’africains,

Colonisateurs, tortionnaires d’algériens

Ce passé colonial, c’est le votre

C’est vous qui avez choisi de lier votre histoire à la notre

Maintenant vous devez assumer

L’odeur du sang vous poursuit même si vous vous parfumez

Nous les arabes et les noirs, On n’est pas là par hasard

Toute arrivée à son départ

 

Vous avez souhaité l’immigration

Grace à elle vous vous êtes gavés jusqu’à l’indigestion

Je crois que le France n’a jamais fait la charité

Les immigrés ce n’est que la main d’œuvre bon marché

Gardez pour vous votre illusion républicaine

De la douce France bafouée par l’immigration africaine

Demandez aux tirailleurs sénégalais et aux harkis

Qui a profité de qui ?

La république n’est innocente que dans vos songes

Et vous n’avez les mains blanches que dans vos mensonges

Nous les arabes et les noirs, On n’est pas là par hasard

Toute arrivée à son départ ...

 

Mais pensiez-vous qu’avec le temps

Les négros muteraient et finiraient par devenir blancs ?

Mais la nature humaine a balayé vos projets

On ne s’intègre pas dans le rejet

On ne s’intègre pas dans les ghettos français

Parqués, entre immigrés, faut être sensé,

Comment pointer du doigt le repli communautaire

Que vous avez initié depuis les bidonvilles de Nanterre

Pyromanes et pompiers

Votre mémoire est sélective

Vous n’êtes pas venus en paix

Votre histoire est agressive

Ici, on est mieux que là-bas, on le sait,

Parce que décoloniser, pour vous, c’est déstabiliser

Et plus j’observe l’histoire ben moins je me sens redevable

Je sais ce que c’est d’être noir depuis l’époque du cartable

Bien que j'n'sois pas ingrat je n’ai pas envie de vous dire merci

Parce qu’au fond, ce que j’ai, ici, je l’ai conquis,

J’ai grandi à Orly dans les favellas de France

J’ai fleuri dans les maquis

Je suis en guerre depuis mon enfance

Narco trafic, braquages, violence, crimes

Que font mes frères si ce n’est

Des sous comme dans Clearstream

Qui peut leur faire la leçon, vous ?

Abuseurs de biens sociaux, détourneurs de fond

De vrais voyous en costard, bandes d’hypocrites

Est-ce que les français ont les dirigeants qu’ils méritent ?

Au cœur des débats, des débats sans cœur

Toujours les mêmes qu’on pointe du doigt

Dans votre France des rancœurs

En pleine crise économique il faut un coupable

Et c’est en direction des musulmans que tous vos coups partent

Je n’ai pas peur de l’écrire

La France est islamophobe

D’ailleurs plus personne ne s’en cache

Dans la France des xénophobes

Vous nous traitez comme des moins que rien

Sur vos chaines publiques

Et vous attendez de nous

Qu’on s’écrie « Vive la République »

Mon respect s'fait violer au pays dit des droits de l’Homme

Difficile de se sentir français

Sans le syndrome de Stockholm

Parce que moi je suis noir, musulman, banlieusard et fier de l’être

Quand tu me vois

Tu mets un visage sur ce que l’autre France déteste

Ce sont les mêmes hypocrites

Qui nous parlent de diversité

Qui expriment leur racisme sous couvert de laïcité

Rêvent d’un français unique

Avec une seule identité

S’acharnent à discriminer

Les mêmes minorités

Face aux mêmes électeurs

Les mêmes peurs sont agitées

On oppose les communautés

Pour cacher la précarité

Que personne ne s’étonne

Si demain ça finit par péter

Comment aimer un pays

Qui refuse de nous respecter

Loin des artistes transparents

J’écris ce texte comme un miroir

Que la France se regarde

Si elle veut s’y voir

Elle verra s’envoler

L’illusion qu’elle se fait d’elle-même

J’suis pas en manque d’affection

Comprend que je n’attends plus qu’elle m'aime


 
 

Février 2012

st-valentin-300x211.pngLa célébration de la Saint Valentin est paradoxale, puisque si au premier abord nous pourrions la ranger dans la catégorie « manipulation marketing », il s’agit en réalité d’une des plus vieilles fêtes encore honorées : celle de la fertilité, dont les racines païennes sont profondes et obscures.
Plus qu’une fête des amoureux, il s’agissait surtout de réjouissances pour célibataires qui ne devaient plus le rester à l’issue de la cérémonie. Il faut certainement même y voir les premiers jalons d’une politique nataliste.
Le Moyen-Âge, avec l’invention de l’Amour tel que nous le connaissons aujourd’hui, c’est à dire détaché de son aspect charnel, en fit la fête des Amoureux.
Cette fête est donc fort ancienne et je ne pourrai faire autrement que de vous recommander de suivre cette tradition ancestrale et de la célébrer dignement avec votre amoureux (se).
Comment, me direz-vous ? Suivez jusqu’au bout la tradition ; vous n’avez pas besoin de lui offrir chocolats, fleurs ou autre colifichet. Une bonne étreinte et le tour est joué. Votre amoureux (se), je n’en doute pas, appréciera tout autant et vous ferez de sacrées économies.Par temps de crise ça compte !!!!
Pour la Saint Valentin, rien ne vaut une bonne étreinte.

Edito janvier 2012

 

 

Pour 2012 il nous faudra :

Une repasseuse pour aplanir nos inégalités,
Un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne
se parlent plus,


Un opticien pour changer le regard des gens,
Un fossoyeur pour enterrer la hache de guerre,
Un artiste pour dessiner le sourire sur tous les visages,

 
Un maçon pour bâtir la paix,
Un professeur de maths pour apprendre à compter les uns sur les autres,
Un cuisinier pour partager les saveurs de la vie,

 
Un cordonnier pour nouer l'amitié et la fraternité à jamais,
Un jardinier pour cultiver et arroser cette graine de l'Amitié qui nous anime !

Merci à Luis pour ce petit texte original et amusant

Que je ne manque pas de publier afin de le partager avec mes  fidèles plouffeuses et

plouffeurs

 

meilleurs-voeux-2012.jpgQue 2012 soit la notre, celle du changement, le vrai....

Edito de novembre 2011

e ne vous parlerai pas de la crise, car avant Noël et sans pouvoir s'offrir des chocolats, on va en faire de belles crises.

Marre de ce monde là.

C'est pour cela que je vous invite si cela n'est pas déjà fait d'aller passer un moment au ciné voir "Intouchables".

Excellente comédie sur toile de fond sociale.

Une amitié entre un jeune des banlieues et un quinqua milliardaire tétraplégique.

Deux paralysés de la vie, chacun à sa manière.

La crise est là mais pas omniprésente. Il y a des classes mais pas la lutte des classes.

Alors allez vite dans ces mondes parallèles ou tout le monde est gentil. Puisque nous sommes dans une France à l'image de Philippe, le tétra du film.

IMMOBILE, IMPUISSANTE et VIEILLISSANTE.

Accrochée au rêve improbable qu'un jour quelqu'un ou quelque chose viendra un jour sans brutalité la réveiller.

 

indigne-sarko2.jpg

Octobre 2011

50small-1.jpg

L’age mûr est le plus beau de tous.

On est assez vieux pour reconnaitre ses erreurs et encore assez jeune pour en comettre d’autres.

maurice Chevalier.

 

Une étude américaine dit ceci : personne ne nie que vous êtes un peu dans le creux de la vague. Personne n’essaie de vous convaincre que vous êtes aussi séduisante qu’à 20 ans.

N’empêche que les choses à partir de maintenant vont commencer à s’arranger. ( Il était temps pour moi !)

Le fait est démontré : passé le cap critique de la cinquantaine, vous allez être de plus en plus heureuse.

Il parait que le sentiment de bonheur au cours de la vie suit une courbe en U de 20 à 45/50ans, il dégringole de façon vertigineuse et à partir de la cinquantaine il grimpe aussi vite qu’il a chuté pour atteindre une sorte d’extase autour de ... 70 ans (si rien avant ne vous fait a nouveau dégringoler).

Et oui il paraitrait toujours d’après une étude américaine que pendant plus de 20 ans l’individu a pédalé comme un damné pour construire de front une vie familial, une carrière et se créer un patrimoine.

Voici donc venu le temps de récolter ce qu’il a semé.

Tu as 50 ans comme moi aujourd’hui ? Ouf ! nous voilà dans la période de récolte.

Tu n’as pas encore 50 ans ?

Patiente encore 15 ou 20 années à maugréer et l’âge béni viendra.

Vu comme ça quel bonheur d’avoir la cinquantaine aujourd’hui !!!

Ma fille tu as  20 ans ce mois d’octobre , mais toi on te dit que tu es belle, moi 30 ans de plus  ce mois-ci on peut encore  me dire que je suis séduisante pour pas facher. !!!

Bon anniversaire aussi à notre site Plouf-Plouf, que j’ai quelque peu abandonné ces dernières semaines, mais qu’il m’en excuse je suis dans la remontée vertigineuse du fameux U.

Juin 2011

Il y a des années comme cela où le temps passe si vite.

Les fidèles du site que je remercie au passage, on dû se dire que je n’avais pas beaucoup de coup de coeur cette année.

Il n’en est rien, des coups de coeur j’en ai eu mais difficile ici d’en faire des critiques.

Dernier coup de coeur ma future maison. Il faut des mois pour la dénicher, beaucoup de temps que je n’ai pas, beaucoup d’énergie que j’ai beaucoup moins.

Mais je l’ai trouvé, me voilà donc presque partie (dans 20 jours) pour de nouvelles aventures. J’ai hâte de quitter la CUB pour vivre dans une petite bourgade où tous les ans d’ailleurs se déroulent la bataille de Castillon (un bon support pour un prochain rallye). Mais il n’est pas tout de trouver un nouveau nid, il faut savoir vendre ici sur Bordeaux. Heureusement c’est chose faite. Alors des cartons, des cartons toujours des cartons.

Pour ma part c’est le seizième déménagements en 50 ans, soit un déménagement tous les 3 ans 1/2 en moyenne, un record ? 

Mais juin c’est aussi le mois de notre rallye annuel.

Alors même si j’ai moins eu de temps, je pense que les années 60/70 thème que vous avez retenu sera un bon cru.

Encore une journée ludique, pleine de rire et de convivialité.

Je ne remercierai jamais assez mes fidèles plouffeurs et les nouveaux encore cette année de répondre présents à cette journée.

Alors rendez-vous sur la route 66, le dimanche 26 juin 2011. ET BON RALLYE A VOUS TOUS.

Mai 2011

De la mère Michel, qui cherche son chat depuis des siècles, à la mère Noël de Franche-Comté, quelles sont les “ mères ” inscrites dans l’imaginaire populaire ?  

   “ La mère Michel ”“ 

C’est la mère Michel qui a perdu son chat,
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra.
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
- Allez, la mère Michel, votre chat n’est pas perdu.”
Les couplets suivants varient selon les époques mais, dans tous les cas, plane la possibilité que le chat finisse haché menu comme chair à pâté dans l’assiette du bonhomme… Si le père Lustucru existe dans différentes comptines depuis le XVIIIe siècle, la mère Michel apparaît seulement avec cette chanson, créée en 1820 par un auteur inconnu. Deux énergumènes aux caractères bien trempés, un rythme musical enjoué, facile à mémoriser, un bon tour joué à une mère Michel qui l’a sans doute bien cherché : c’est le succès. La chanson de la mère Michel a fait, comme le dit Claire Laurent dans Les plus beaux chants traditionnels, “ ronronner des générations d’enfants ” !


    “ La mère Poule ”
La mère Poule n’est pas une mère abusive, mais une mère qui couve ses petits, les protège de son aile, à l’image de cette volaille maternelle que tous les enfants d’autrefois connaissaient pour la côtoyer en vrai dans la cour de la ferme et parfois au figuré dans la maison, avec une maman qui les couvrait de baisers !  


    “ La mère Denis ”“ C’est ben vrai, ça ! ”
La publicité a créé de toutes pièces la fameuse “ mère Denis ”, cette lavandière (de son vrai nom Jeanne Le Calvé) qui fit les beaux jours d’une marque de machine à laver, avec sa bonne tête de grand-mère et son accent rocailleux du terroir. Une mère au sens d’autrefois : bonne femme active, fripée mais solide, aux bras musclés qui en auraient remontré à beaucoup d’hommes, une forte femme qui tenait sa maisonnée comme elle tenait son battoir au lavoir : solidement !


    “ La mère Noël ”En Franche-Comté, jusqu’à la Première Guerre mondiale, ce n’était ni saint Nicolas, ni le père Fouettard, ni le père Noël qui distribuaient des présents aux enfants pendant la nuit du 24 au 25 décembre. C’était une “ mère Noël ” : la tante Arie. On la disait bien vieille mais avec un visage resté jeune. Elle portait des pattes d’oie en guise de pieds, s’habillait chaudement et, tout emmitouflée, faisait le tour du pays, accompagnée d’un âne pourvu d’un grelot autour du cou et de deux hottes chargées de jouets et de friandises à distribuer. On racontait aussi que cette “ mère Noël ” habitait une grotte en forêt, sur le Lomont, où elle entreposait des montagnes de jouets pour plusieurs Noëls de suite.
L’idée de “ mère Noël ” ne s’est guère implantée ailleurs. Peut-être parce que le plus beau cadeau d’une mère reste son affection réelle tout au long de l’année !

Finalement, la mère la plus célèbre reste la notre. Car elle est unique, aimante, protectrice. J’en profite donc ici pour dire à la mienne combien je l’aime.Bonne fête à toutes les mamans.Et bon anniversaire à toux ceux de ce mois de mai en commencant par la seule fée qui me fait de l’effet, mon trésor, mon bébé Keïssa qui fait un an déjà.Et puis à Alice son arrière grand-mère, à Nadine, Marina, Mathieu,Denis, Matthieu et bien d’autres.

Avril 2011

 

Ce que nous vivons en ce moment est sans doute historique.En effet, la société moderne ne parvient plus à se régénérer et à donner suffisament de sens aux individus qui la composent.Car l’économie a pris le pouvoir, dictant même sa loi aux politiques.Alors chacun de nous, essaye de compenser comme il peut en construisant son petit monde à lui, familial, amical, sur la base de l’amour, de la douceur.Mais le contraste est trop flagrant avec le monde officiel.Souvenez vous je vous parlais  de "Indignez-vous" de Stéphane Hessel. Son succés montre combien nous somme à la veille d’une explosion morale. Mais y parvenir ne sera pas simple.Car nous avons obtenu la liberté et rien ne pourra nous faire renoncé à cette conquête.Le problème est que cette liberté s’articule à l’argent. Comment faire pour que l’argent cesse de dominer la société sans perdre la liberté ?Mais le dire, c’est peut être déjà faire un pas.A lire "Engagez-vous" de Stéphane Hessel.

Mars 2011

Merci à toi Adélaïde de Clermont Tonnerre, j’aurai aimé écrire moi même cet édito.

Mais soyons honnête je manque d’inspiration ce mois-ci, alors comme je partage ce billet, j’en fais profiter mes ploufeurs.

 

Pauvres ministres ! Avec un président qui fête son élection au Fouquet’s entouré du CAC 40 avant de partir en croisière sur le yacht de son ami Bolloré, ils se sont dit : à nous les palaces, les jets privés, les 12 000 euros de cigares et les voyages tous frais payés. Enfin, un président décomplexé sur l’argent, qui parle vrai et qui sait vivre !

Les autres faisaient exactement pareil : Mitterrand en Égypte,Chirac à l’île Maurice, mais il y avait tout de même un brin de honte et de dissimulation.Dire que l’on nous promettait la République irréprochable… S’il n’y a pas illégalité à proprement parler, il y a une grosse faute de goût et une monumentale faute d’appréciation.

Quand on demande à tout le monde de se serrer la ceinture à cause de la crise et que l’on prie ce même monde de ne pas la desserrer d’un cran en dépit de la reprise, cela fait mauvais genre d’aller se la couler douce au soleil aux frais, non de la princesse, mais de dictateurs en exercice.

Les ministres de la sixième puissance du monde sont-ils si démunis qu’ils doivent aller crier famine auprès de Moubarak ou d’un ami d’ami de Ben Ali, les priant de leur prêter, quelque avion pour se déplacer? Heureusement que d’autres membres du gouvernement ont eu des Noëls exemplaires:

Alain Juppé a passé quatre jours avec les soldats en Afghanistan,

Roselyne Bachelot était sagement à Biarritz avec son petitfils de 8 ans et Nathalie Kosciusko-Morizet à Roissy en compagnie des voyageurs bloqués par la neige. Quant aux controversés, on ne leur reproche pas de prendre des vacances, mais d’aller au mauvais endroit, au mauvais moment, avec les mauvaises personnes. Propositions de séjours politiquement corrects:


❤ Les Flots Bleus. Exit le bling-bling, direction le camping. Avec Franck Dubosc, bien sûr. Non seulement nos ministres fauchés feront de vraies économies, mais on ne pourra plus les accuser d’être coupés des réalités des Français. Celui qui a déjà tout compris : Xavier Bertrand, il était en famille dans un village de vacances Center Parcs de l’Aisne.


❤ Le «Nooooord», chez Dany Boon. Le pays chtimi avec son maroilles, sa bière, ses beffrois, son parler pittoresque, sa franche camaraderie et ses précipitations qui garantissent une hydratation continue : c’est mieux que d’user son capital soleil en Tunisie!


❤ La Bretagne, ses crêpes, son cidre, ses fruits de mer, le romantisme fou de ses plages battues par la tempête, son folklore venu du fond des âges que Nolwenn chante avec passion. Résultat : 200000 albums vendus. Un effet «région» qui ferait le plus grand bien à nos ministres en mal de popularité.


❤ La Corrèze avec Patrick Sébastien, dont les audiences feraient pâlir de jalousie un président de la République. Demi-pension à La Table au fou, le restaurant que tenait sa maman, visite du Parc naturel régional de Millevaches, de l’abbaye cistercienne d’Aubazine qui traumatisa Mademoiselle Chanel à vie et dîner chez les Chirac au château de Bity.

❤ Pour faire court, l’international n’est plus à la mode, il faut penser, manger et se reposer « local ». Sachant que la France est la première destination touristique au monde, ce n’est pas non plus une punition.

Février 2011

 

CARNAVAL

Il est un descendant direct des fêtes de l’Egypte ancienne en l’honneur d’Osiris. D’autres fêtes semblables avaient lieu en Grèce ainsi qu’à Rome. En sa phase moderne, le carnaval a ses origines dans les fêtes organisées avant le carême, période de 40 jours avant Pâques. Son nom a comme origine l’expression "carne vale", soit l’abstinence de viande .

Le carnaval, c’est aussi le besoin de s’amuser, d’oublier durant un certain temps les soucis de tous les jours.

Carnaval est l’occasion pour chacun de se déguiser, de changer de personnages  pour quelques heures ou  quelques jours.... et aussi l’occasion de faire des choses qui sont interdites d’habitude !

Le monde à l’envers en quelque sorte. Il paraît qu’au moyen-âge les riches se transformaient en pauvre.

Ca ne leurs viendraient même pas à l’idée aujourd’hui, mais nous par contre je crois qu’on va fêter carnaval cette année histoire d’oublier, les soucis quotidiens.

Et puis profitons de cette période carnavalesque, pour rendre hommage au peuple Egyptien descendant direct de cette fête. Qui font des choses qui leurs sont interdites d’habitude !



 


JANVIER 2011

Nous voilà repartis pour une nouvelle année.

J’en profite donc pour vous faire partager le texte suivant et vous souhaiter une meilleure année que celle connue en 2010, pour ceux qui ont eu la chance de connaitre une belle année 2010 que 2011 soit identique.

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.
Sans aliénation, vivez, autant que possible en bons termes avec  toutes les personnes.Dites doucement et clairement votre vérité. Ecoutez les autres, même les simples d’esprit et les ignorants, ils ont eux aussi leur histoire.
Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l’esprit.
Ne vous comparez avec personne : il y a toujours plus grands et plus petits que vous.

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.Ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe.
Soyez vous-même.
Surtout, n’affectez pas l’amitié. Non plus ne soyez pas cynique en amour car, il est, en face de tout désenchantement, aussi éternel que l’herbe.

Prenez avec bonté le conseil des années en renonçant avec grâce à votre jeunesse.Fortifiez une puissance d’esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.
Au delà d’une discipline saine, soyez doux avec vous-même.Vous êtes un enfant de l’univers, pas moins que les arbres et les étoiles. Vous avez le droit d’être ici. Et, qu’il vous soit clair ou non, l’univers se déroule sans doute comme il le devait.

Quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix de votre coeur. Avec toutes ses perfidies et ses rêves brisés,
le monde est pourtant beau. Tachez d’être heureux.
Source: Max Ehrmann, 1927

Décembre 2010

 

Le proverbe dit :

Noël un samedi

An où tout le monde mendie.

C’est le cas cette année nöel tombe un samedi et il ne faut pas être voyant pour se douter que beaucoup mendiront ces prochains mois.

Alors un cadeau pas cher cette année a offrir le livre de Stéphane Hessel  "Indignez-vous aux éditions indigène " seulement 3 euros.

Citoyen du monde, diplomate né en 1917, résistant, survivant des camps de concentration. Il devient ambassadeur de France à l’ONU.

En 1948 il participe à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l’homme.

A 93 ans, cet européen convaincu appelle à la prise de conscience citoyenne.

La France s’enfonce, la France déprime ? Sans doute.

Mais "le pire des attitudes est l’indifférence", dire "je n’y peux rien, je me débrouille" affirme Stéphane Hessel sourtout quand "tout le socle des conquêtes sociales de la résistance" est comme aujourd’hui "remis en cause".

"On ose nous dire que l’Etat ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes" écrit l’ex-ambassadeur. "Mais comment peut il manquer l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la libération, période où l’Europe est ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l’argent, tellement combattu par la Résistance, n’a jamais été aussi grand, insolent, égoïste avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l’Etat.

30 pages pour seulement 3 euros afin de pouvoir s’indignez en 2011.

A offir sans modération. Je vous souhaite malgrè tout de joyeuses fêtes de fin d’année.

Novembre 2010

Pourquoi j’ai manifesté et continurai...

Je ne veux pas être une actrice passive d’un changement de société, qui creuse un peu plus l’écart entre les hommes et les femmes, les riches et les pauvres, les forts et les faibles, les bien nés et les autres. 

J’ai et j’irai manifesté car il est trop facile de critiquer derrière son écran télé, car je ne souhaite pas de cette société là pour mes enfants, petits-enfants.

J’ai et j’irai manifesté simplement parce qu’il me reste quelques miettes de démocratie et ces miettes me servent à descendre dans la rue pour dire :

NON, de cette société là, je n’en veux pas.

Alors si vous n’avez pas et n’allez pas manifester mais que vous partagez les mêmes colères.

Il n’est pas trop tard pour un tous ensemble ! ça recommence samedi 6 novembre 14 heures place de la victoire.

N’oublions pas non plus la journée de la gentillesse le 13 novembre, il nous en faut tant dans cette société là.

Octobre 2010

Le Mois d’Octobre 2010 est très particulier...   

Ce n’est pas la semaine des 4 jeudis, mais le mois des 5 W.E.

Ce mois d’octobre comprend 5 vendredis, 5 samedis, et 5 dimanches (5 Week-ends)

Vous allez me dire et après ?
Eh bien, sachez que ceci ne se produit que tous les 823 ans !

Au moins six milliards de personnes utilisent ce calendrier, sans le remarquer ni le savoir.
Maintenant, vous faites partie de ceux qui le savent !

... Et passez de bons Week-Ends !

 

JOYEUX ANNIVERSAIRE A PLOUF-PLOUF site, merci de votre fidélité.

Septembre 2010

La rentrée cette année sera marquée par cette journée attendue de tous, le 7 septembre journée intersyndicale de manifestation contre le projet de réforme de nos retraites.

Je ne tiendrai pas ici un discours de militante, ce n’est pas le lieu.Surtout que pour ma part j’attends la grève générale.

Mais je pense que les derniers qui pensent encore que nos plus hauts représentants agissent pour notre avenir et qu’ils n’ont que vérité en bouche, visionne à nouveau les propos du ministre du travail il y a encore quelques jours sur sa sincérité, son honéteté dans l’affaire bettancour.

Ne dit-on pas qui vole un oeuf vole un boeuf ?  mais que dit-on pour les menteurs ?

Allez courage à tous, car rien dans un avenir proche pour nous sortir la tête des emmerdes qui nous attendent.

Juillet/Août

On allait au bord de la mer Vacances au bord de la mer
Avec mon père, ma soeur, ma mère
On regardait les autres gens
Comme ils dépensaient leur argent.
Nous il fallait faire attention
Quand on avait payé
Le prix d’une location
Il ne nous restait pas grand-chose.
Alors on regardait les bateaux
On suçait des glaces à l’eau
Les palaces, les restaurants
On ne faisait que passer devant
Et on regardait les bateaux
Le matin on se réveillait tôt
Sur la plage pendant des heures
On prenait de belles couleurs.

On allait au bord de la mer
Avec mon père, ma soeur, ma mère
Et quand les vagues étaient tranquilles
On passait la journée aux îles
...Sauf quand on pouvait déjà plus.
Alors on regardait les bateaux
On suçait des glaces à l’eau
On avait le coeur un peu gros
Mais c’était quand même beau.

Michel Jonasz.

 

Dire que pour certains d’entre nous, nous ne pouvons même plus payer une location !!! ça laisse sans voix....

On se retrouve à la rentrée, Bonnes vacances à tous.

Juin 2010

Nous y voila !!!

Notre rendez-vous annuel est cette année le 27 juin.

Le thème retenu les jeux olympiques.

Je tiens a remercier ceux qui nous sont fidèles depuis de nombreuses années.

Les nouveaux de l’année dernière qui seront à nouveau là cette année.

Les nouveaux que nous verrons pour la première fois sur les routes girondines.

La journée sera ludique, conviviale et nous espérons que le travail fourni depuis plusieurs mois, vous permettra de passer une excellente journée.

Edito mai 2010

Fée clochette fait le bonheur de la famille en mai.

Neuf mois durant,

ils m’en ont parlé.

Neuf mois durant,

j’en ai rêvé.

De rêve la voici réalité.

Que de bonheur !

Mai est le mois du bonheur, je confirme

Avril 2010

Le proverbe du mois d’Avril conseille de ne pas se découvrir d’un fil. Cette année, pas de doute, on s’y tiendra, bien malgré nous... Alors que le printemps s’installe un peu trop discrètement, on hésite encore à ôter moufles et manteaux d’hiver.

Pour ma part, avril sera le mois de ma fée métisée qui pointera son bout de nez dans les jours qui viennent.

Je t’attends ma Keïssa !

Edito mars 2010

Zen !

S’occuper de son jardin intérieur, une bonne façon d’être serein.

Faire le tri et se débarrasser de tous nos soucis.
Prendre du recul.

Cultiver la lecture, l’écriture, la musique, la communication, l’amitié, la famille afin de prendre de la hauteur.

Essayer d’avoir un regard extérieur afin d’être le plus possible en harmonie avec ce que l’on veux.

Ecouter ses envies, voilà un joli programme pour accueillir sereinement le printemps.

Soyons nos propres jardiniers !

Février 2010

Février a beau être le mois le plus court de l’année, il n’en reste pas moins chargé ! Avec la Chandeleur, Mardi-gras, et la St Valentin. On ne sait plus où donner de la tête. Les soldes finissent, achevant définitivement nos comptes en banque et le froid nous cloue au lit.

Hauts les coeurs ! Il reste une bonne nouvelle : Ôtons-nos moufles, mouchons-nous un bon coup et c’est parti pour une nouvelle série des plus revigorantes du  Docteur House.

Et pourquoi pas devant un plat de crêpes fourrées de chocolat, chantilly, confiture......(recette sur le site)

Edito janvier 2010

Les fêtes de fin d’année sont terminées.

Malgré la crise, la grippe et tout le reste nous aurons  essayé en cette période de retrouver ambiances, odeurs et rêves de notre enfance.

Pour ma part je vous adresse tous mes voeux pour cette nouvelle année comme le bonheur ...

attendu, espéré, un sentiment que chacun appelle de ses voeux, mais qui vient quand il veut et s’enfuit toujours trop vite.

L’attente d’un bonheur, un souvenir de bonheur, n’est-ce pas déjà, n’est-ce pas encore du bonheur?

Vous voilà de quoi méditer plusieurs heures, semaines, mois .

 

Si un jour le bonheur s’est enfuit trop vite, le voilà revenu notamment avec l’arrivée en Avril 2010 de ma petite fée métissée que nous acceuillerons  sous  des confettis de joies.

 

Edito Décembre 2009

 

 On dédramatise !

Au moment de Noël, on retombe tous en enfance : on rêve d’une fête merveilleuse où tout serait parfait comme dans les films américains, avec la paix sur la Terre pour tous les hommes de bonne volonté (et bien sûr sexy, virils et fidèles..., oui, on parle toujours des films, là !).
Seulement, Noël ou pas, la vraie vie reste ce qu’elle est, et notre famille, une famille "normale" avec ses manques, ses non-dits, voire ses conflits.

Que faire ? Accepter, que diable !
Enfin, ce n’est pas parce que votre belle-mère vous offre pour la 5e fois un coffret de savons parfumés qu’il faut faire la tête le reste de la soirée. On sourit, on remercie chaleureusement et on se dit que ça fera de jolies étrennes pour la gardienne.

Désenchanté(é)s ou heureux(se), impatient(e) ou angoissé(e)s, vous n’avez plus le choix. Le 31 arrivera  déjà (ou enfin) à grands pas.Quand on avait 16 ans, le reveillon c’était la soirée la plus importante de l’année, celle à ne pas rater.

Maintenant que l’on a passé l’âge, on fait en sorte que la saint-sylvestre soit une soirée agréable, remplie d’ondes positives pour oublier qu’une année de plus vient de s’écouler et qu’une pluie de rides viendra s’abattre sur notre visage  avant l’ouverture de la saison de ski....

Edito novembre 2009

La gentillesse n’est pas un luxe mais une nécessité. C’est en nous traitant mieux les uns les autres, en traitant mieux la planète que nous pouvons espérer survivre.

En ces temps de crise, nous avons besoin de liens et de solidarité pour faire face.

la gentillesse égaye nos vies, elle apaise nos corps. Elle est une des clefs du bonheur : du nôtre comme de celui d’autrui.

Et si nous le cultivions ensemble ?

Tout au moins le 13 novembre prochain pour la journée mondiale de la gentillesse.Cette initiative n’a pas encore été tentée en France.Alors essayons. Laissons parler nos coeurs, ce n’est pas simple mais c’est gratifiant et contagieux...

Edito octobre 2009


Voila le mois d’octobre, mon mois préféré. En effet la chaleur laisse la place à la douceur de l’automne. Avec un dégradé de couleurs dans les arbres et au sol, laissant surgir de délicieuses odeurs de sous-bois et de champignons. Ah ! les champignons ......

Nous rentrons doucement dans cette période transitoire avant le froid et la morosité.

Mais le mois d’octobre c’est aussi le mois des anniversaires et notament de ce site.

Nous avons dépassé 2000 visites, merci à vous de faire vivre plouf-plouf.

Edito septembre 2009

L’été tire à sa fin.

Retour à la dure réalité : travail, rentrée scolaire, impôts, crise et grippe A voilà comment s’annonce notre rentrée à tous.

Mais pas de panique ! la trouille aussi est une pandémie.

Ne rentrons pas dans le jeu du gouvernement.

En jouant la crise sanitaire pour nous faire oublier la crise économique.

Alors certes, des mesures s’imposent le premier devoir d’un pouvoir politique est de protéger les français.

Mais certainement pas de les maintenir dans une psychose.

Alors après une cure de soleil. Une cure de vitamines s’impose à nous.

Bonne rentrée.

Juillet-Aout 2009

C’est partie pour deux mois de ralenti.

Le soleil aidant,nous prendrons le temps de faire la sieste au bord de la mer, de la piscine, à la campagne. Cela nous permettra de nous reposer, de nous détendre, de ne rien faire.

Nous recevrons nos familles, nos amis autour de boissons rafraichissantes , de barbecues, afin de se sentir plus proche d’eux.

Nous en profiterons pour des journées culturelles, ludiques et conviviales pour nous retrouver nous-même et vivre ce que l’on ne parvient pas à vivre habituellement. 

Nous nous inventerons des émotions différentes, plus libres, plus fortes, plus authentiques pour essayer d’oublier les grisailles de ces derniers mois et des prochains à venir.

Profitons  bien de tout cela.

Pour ma part un séjour en Aout en Ecosse.

Je ne manquerai pas de vous rapporter de magnifiques photos.

Bonne vacances à tous !

Edito Juin 2009

 

 

Et oui, nous y voilà, la balance affiche un chiffre qui nous alerte, le calcul du fameux IMC nous le confirme et nous plonge dans la catégorie des "personnes en surpoids".

Alors c’est décidé régime ! car l’été sera vite là. Nos corps vont se dénudés sous le regard des autres.

Ils se disent gentils et tolérants, les autres.

Mais ils n’en ont pas moins la dent dure dés que quelques rondeurs accrochent leurs regards.

Comme s’ils les guettaient pour se rassurer eux-mêmes.

En attendant et considérant que la vie est plus douce avec un peu de rondeur.

Nous nous retrouverons le 28 juin prochain pour notre trés attendu Rallye Touristique.

Edito Mai 2009

 

Je vous laisse tout le mois de mai,

pour méditer sur cette devise,

mais n’oubliez pas,

en mai fait ce qui te plait

Joli mois de mai, que ces jolies clochettes de ce 1er mai,

vous apportent bonheur.

Edito Avril 2009

Deux crises,

Nous vivrons deux crises en ce mois d’avril. La financière celle dont tout le monde parle tous les jours et qui durera malheureusement plus de 30 jours. Elle est pour la première fois mondiale. il n’y a nulle part où se cacher. Nous serons ainsi peut être tous solidaires.Nous aurons ainsi tous des conduites de bon sens, une modestie retrouvée. Nous rechercherons nos valeurs oubliées c’est ce que nous avons le plus besoin, peut-être même envie.

Comme le souvenir de la joyeuse atmosphère des jeunes années. Ou nous allions chercher oeufs, poules, lapins et poussins dans la nature.

Une bonne crise de foie ! en période de crise !

Ne dit on pas que le chocolat a la vertue d’apporter sérénité ?

Une bonne crise avant de se mettre à sa déclaration de revenus qui nous ramènera inévitablement à la première crise.

Edito Mars 2009

1er mars fête des grands-mères, purement commerciale puisque c’est la célébre marque de Café Grand-mère qui l’a créée en 1987.Nous n’attondons pas ce jour commercial pour leur assurer tout notre amour.8 mars journée de la femme, 15 mars fête des mères, 19 mars journée unitaire de mobilisation générale, semaine sainte pour les concernés, 21 mars le printemps idéal pour planter les rosiers, semer les capucines et se déguiser pour le carnaval.C’est aussi le 11eme printemps des poètes. Alors la grisaille de l’hiver ne va pas s’envoler comme par magie, nos préoccupations seront toujours les même, mais nous y ajouterons des nouvelles odeurs, des nouvelles couleurs et de la poesie.Joli mois de mars à vous et retrouvons nous tous le 19 mars 2009.

Quel est ce monde...

Quel est ce monde

Qui permet qu’un enfant

Dans une rue,au milieu d’une foule,dans la cour d’une école,perde la vie ?

Où est l’erreur ?
Quelle faute avons-nous commise,pour que ce monde,en même temps,pleure l’enfance assassinée
Et fabrique des enfants meurtriers ?
Et toutes ces fleurs
Déposées par centaines,qui recouvrent la place,où l’enfant est tombé,
Cachent-elles notre peine
Ou notre lâcheté ?
Mais quel est donc ce monde
Qui n’agit pas avant et désespère après ?
Est-il encore le nôtre,
Ou l’avons-nous perdu
A tout jamais ?
Véronique Audelon

Février des valentin(e)s

Saint Valentin, le piège

Etre amoureux aujourd’hui, vous engage dans une spirale infernale, où il faudra chaque année inventer davantage.

Car attention bouquet aprés bouquet, vous pourriez signaler un sentiment un peu fade, routinier, voir un amour en baisse.

Les hommes ont béni la saint Valentin au début.

Un bouquet suffisait a effacer la culpabilité accumulée depuis des mois.

Les voici désormais condamnés rituellement aux travaux forcés de l’amour.

Alors mesdames, Messieurs que les choses soient clairs.

La saint Valentin est avant tout la fête des fleuristes et des restaurateurs.

Je vous le souhaite à toutes et tous que dans vos vies se soient souvent la fête du couple.


dernier trimestre 2008

 

Edito Décembre 2008

<!--[if !vml]--><!--[endif]--> <!--[if !vml]--><!--[endif]-->

La fête de Noël conserve t’elle toute son importance dans notre société ?

Il serait si bon de le croire.

Donner l’occasion d’édifier notre propre humanité en s’ouvrant à l’autre à travers des gestes anonymes ou pas mais remplis d’espérance et de vie.

Dans la construction d’un monde meilleur où la paix, la dignité, la justice sociale, l’égalité et l’amour ne serait pas seulement un rêve.

Mais voilà, c’est croire au père noêl dans le pays des bisounours.

800 associations d’accueil et de reinsertion sociale aujourd’hui en France, ça ne laisse pas rêveur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Edito novembre 2008

5 novembre 2008

Quelque chose s’est produit

Un souffle dans l’histoire américaine, mais sans doute au delà.

Symbole, stupeur, ferveur,espoir.

Une fois l’obamania passée, le défi ne sera pas si simple à relever.

Crise sociale, financière plus de mille milliard de dollars de dettes.

mais en attendant ... quelque chose s’est produit et cela on ne pourra plus le changer.

Bon mois de novembre à tous

--------------------------------------------------------------------------------------

Octobre 2008 <!--[if !vml]--><!--[endif]-->

Pierris.JPG

Je suis ravie que Plouf-Plouf puisse voir le jour en ce mois d’octobre.

J’espère que vous aurez plaisir à venir y faire de petits tours.

Pour ma part, c’est avec beaucoup de plaisir que je vous ferez découvrir mes coups de coeur.

 Je ne manquerai pas non plus d’exprimer ici mes coups de gueule qui sont parfois nombreux.

Mais je me le refuse pour ce premier édito

Janvier 2009

 

Bon nous serons tous d’accord sur les prévisions 2009.

Mais traditionnellement janvier est le mois des présentations des voeux.

Je n’y échappe donc pas, j’ai à coeur de vous souhaiter tout le bonheur du monde (comme le dit la chanson).

Mais aussi et surtout ,je vous souhaite de petits riens, des instants magiques, des silences éloquents, des moments de fraternité simple ou quelque chose de bien réél se passe. Des secondes, parfois des minutes volatiles et fragiles qu’il faut capter. Ou il n’y a rien à dire, seulement se satisfaire d’être là . Je ne vous souhaite ni sensations fortes, ni longs discours. Je vous souhaite juste pour 2009 que vous puissiez vous arrêter et écouter. Car cela peut se passer là, maintenant et pas ailleurs.

Un petit bonheur et l’apprécier.

Error params

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Caroline 14/01/2010

Chère Sylvie
As-tu appris le décès de l'émouvante Lhasa ?
Sa voix chaude et envoutante nous accompagnera toujours dans nos coeurs.

2. sylvie 19/11/2008

C'est juste un message visuel subliminale.
Bravo Fabien
Prochainement le site des territoriaux.
Tu auras ta rubrique "sous les cocotiers"
Bise

3. fabm (site web) 10/11/2008

'Lu Sylvie
Je viens de parcourir ces quelques pages... qui s'annoncent bien (moi j'attends les coups de gueule) !
Hum le bandeau "plouf-plouf" sur fond noir avec ces pavets rouges et cette écriture blanche-jaune me fait étrangement penser à...
Biz (à quand le blog "territoriaux" ?)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×