Spécial rachida

Alors les filles qu'en pensez vous ?

N'avons nous pas abusé après nos accouchements ?

Vous la sentez venir la nouvelle réforme ? Toutes des feignantes !!!

Allez Isabelle je te laisse nous dire ta colère


Commentaires (3)

1. sylvie 14/02/2009

L'effet Dati ne s'est pas fait attendre. Le congés parental est dans le viseur de Sarko.
Il vient de dire que le congés parental doit être plus court pour faciliter le retour au travail des mères.La différence entre Dati et nous c'est qu'il lui a aménagé une crèche dans le bureau d'à côté. Ca rend déjà la vie plus facile. Mais son retour n'a servi à rien, il l'a vire qu'en même.
Bientôt il va nous dire que 9 mois c'est trop long pour porter un enfant, j'allucine. Je fais un appel si un kamikaze est au chômage, nous sommes prêt à lui faire un CDD, car pour le moment la poupée vaudoue ça marche pas !!!

2. sylvie 30/01/2009

Rachida s’est empressée de reprendre sa place dans son fauteuil de ministre de l’(in)justice,ceci en pensant que de telle sorte elle resterait dans les bonnes grâces de son dieu et maître le sieur Sarko 1er. Il y a déjà quelques temps que celui-ci avait exprimé le souhait de la virer vite fait sitôt qu’elle accoucherait. Malheureusement la Dati sentant le coup pourri qu’il lui préparait pensait lui couper l’herbe sous le pied en réintégrant son bureau seulement 5 jours après la naissance.Raté elle est virée tout de même. Mais que va devenir la crèche qui fût installé spécialement pour zohra juste à côté de son bureau ?

3. isa 16/01/2009

Message un peu réchauffé... mais puisqu'on y est : le premier mouvement de colère a été contre Rachida Dati...évidemment subir une césarienne - dont on rappelle quant même que c'est une OPERATION - et reprendre le travail à peine 5 jours après...c'est de la folie !
Ne pas être auprès de son bébé dans les premiers jours de son adaptation au monde (les bébés sont des êtres qui font preuve de sacrés qualités d'adaptation soit dit en passant...)...c'est aberrant
Donner l'impression que le congé maternité est un luxe...c'est injuste et surtout terriblement faux ; bref tout ça, ça m'a beaucoup énervé !
Et puis j'ai lu des choses à droite à gauche et finalement je me suis dit que le schéma classique était là sous mes yeux et que j'étais passé à côté : un patron qui de façon plus ou moins explicite, vous fait comprendre que vous êtes sur un siège, plus qu'éjectable ; qui annonce à votre place (vous ministre de l'intérieur!) la suppression du juge d'instruction (décision où peu d'info avait filtré...) et cela à peine 3 jours après votre accouchement ; franchement, elle avait un autre choix que de revenir ventre à terre ?
Mais je ne la plaindrai pas non plus : elle a fait des choix, et lorsqu'elle rentre le soir chez elle, ce n'est pas le travail domestique ou les soins à son bébé qui doivent l'épuiser...d'autres s'en chargent à sa place !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×